La Tour Fantôme, tome 1


Auteur
: Tarô Nogisaka

Type: Seinen

Genre: Suspense, Fantastique

Editions: Glénat

Publication: Terminée (9 tomes)

Résumé
C'est dans un Japon moderniste où fleure une ambiance rétro, sensuelle et délicieusement morbide que l’action se situe. Dans cet univers familier aux amateurs de Ranpo Edogawa, les meurtres sanguinolents se succèdent et le héros, tout comme le lecteur, se retrouve rapidement pris au piège dans un déluge de faux-semblants. Qui croire dans ce monde où se confondent hommes et femmes, amis et ennemis, policiers et assassins, demoiselles en détresse et démons assoiffés de sang ?




Un premier tome qui fait correctement son travail en présentant les personnages et l'intrigue principale.
Sur fond horrifique, l'histoire se met doucement en place avec la présentation de la tour et de son meurtre. Ce qui semblait n'être que le début d'une enquête intéressante se transforme d'un coup en chasse au trésor, prenant le lecteur au dépourvu. Loin d'être inintéressant, ce chemin pris par le mangaka permet l'introduction de nouveaux personnages énigmatiques et de nouvelles données sur la tour fantôme.
Il se passe beaucoup de choses dans ce tome, et déjà de nombreuses questions sont soulevées. On n'a pas le temps de souffler.
Les personnages sont intéressants; on joue sur les clichés, mais ça marche. Tous semblent posséder une part de ténèbres (saut le héros) et on se demande qu'elles sont réellement leurs intentions derrière leurs actes.
Le dessin lui est propre, clair et assez détaillé. Les protagonistes ont un visage un peu sévère, et des yeux fort atypiques qui mettent parfois mal à l'aise.
La lecture est plaisante, pas extra-ordinaire non plus mais la curiosité est piquée et on a envie de lire la suite.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bilan Décembre 2018

#Doyouspeakmanga? Bilan de Juin

#Doyouspeakmanga? Bilan de Février