30 janv. 2015

Mother's Day

Film américain

Date de sortie: 17 janvier 2012 (DVD)

Réalisé parDarren Lynn Bousman

AvecRebecca De Mornay, Jaime King, Patrick Flueger  etc.

Durée: 1h52

Genre: Thriller / Drame / Horreur

SynopsisAprès un hold-up qui tourne mal, trois frères retournent chez leur mère. Lorsqu’ils arrivent devant la maison familiale, ils découvrent avec surprise que celle-ci appartient maintenant à quelqu’un d’autre. Ils prennent alors en otage les nouveaux propriétaires et leurs invités. Peu de temps après, la mère arrive sur place avec leur sœur Lydia. Au cours de la soirée, dans un crescendo machiavélique et terrifiant, la mère cherche à prendre le contrôle de la situation.





Mother’s Day fait parti de ces films qui proposent un pitch intéressant avec les ingrédients pour nous proposer un très bon divertissement mais qui au final se révèle être décevant sur de nombreux points.

Se penchant sur un huis clos, le scénario avait de quoi nous offrir de bons moments de tension. Le début est d’ailleurs prometteur et nous plonge assez rapidement dans l’horreur d’une prise d’otage. On aurait pu croire que l’accent serait mis sur une tension psychologique : comment se sortir des griffes de fous furieux qui semblent incapables de prendre une décision sans leur mère ? La manipulation a donc une place importante, mais comme le reste du scénario, finit par être sous traitée au profit de tentatives de choquer le spectateur, tentatives finalement ratée.

Le film perd rapidement en crédibilité à cause de personnages peu charismatiques, ennuyants et énervants. A l’exception de la mère qui possède une personnalité intrigante, forte et possessive, les autres personnages ne sont que des faire-valoir sous exploités. Entre les enfants écrasés par leur mère et le groupe d’amis enfermé au sous-sol qui subit l’invasion, on se demande ce qu’on fait là. En effet, il est impossible de s’attacher à qui que ce soit encore moins aux amis qui restent passifs. Certes, la peur est un vecteur qui vous tétanise, mais quand vous faites face à des cambrioleurs prêts à tout pour s’enfuir, il est facile de deviner qu’il y a peu de chances qu’ils vous laissent vous en sortir vivants. Il est donc logique de tenter au moins quelque chose pour s’en sortir. Cependant, à force d’attendre de l’action, quand celle-ci arrive ça part en n’importe quoi et on en sort déçu.

Le traitement du caractère des enfants est lui aussi sous exploité : alors qu’il semblait y avoir du potentiel pour un revirement de situation, pour des explications pourtant déjà parfaitement claires pour le spectateur, tout retombe à plat. On se retrouve alors avec un nombre élevé de scènes inutiles qui n’auront contribué qu’à rallonger le film.

Malgré une réalisation correcte sans être exceptionnelle, le film ne fait pas frissonner ; au contraire il est long lourd, ennuyeux et n’a rien d’un bon thriller, encore mois d’un film d’horreur. Quant à la fin, on tombe dans le ridicule pur et simple qui confirme la médiocrité de Mother’s Day.

            

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire