28 sept. 2011

How I met your mother

Série américaine

Genre: Comédie

Durée: 22 min

Créée par: Carter Bays et Craig Thomas en 2005

En production: 8 saison, 180 épisodes


Avec: Josh Radnor, Jason Segel, Alyson Hannigan, Cobie Smulders, Neil Patrick Harris




Voici une autre série que j'ai adoré: How I Met Your Mother. Cette sitcom a vu le jour en 2005 et est encore diffusée.

L'histoire est très simple: en 2030, Ted raconte à ses deux enfants comment il a rencontré leur mère. Sauf qu'en fait il remonte loin, très loin en arrière et raconte en détails les étapes qui l'ont conduit à la rencontre de sa vie.

L'originalité de la série réside dans sa narration. Ted raconte donc son histoire, ce qui fait que la série en elle-même est un long flashback. On ajoute à cela les interventions du héros, que l'on entend en voix-off. Parfois, un épisode lui-même est constitué de flashbacks. Donc Ted nous raconte sa vie, avec ses amis Marshall, fiancé à Lily, et Barney, le tombeur des filles. Au début de la série arrive Robin, une journaliste canadienne qui voudrait bien devenir célèbre. Elle va faire partie intégrante de la joyeuse petite bande, partageant même une année de relation avec Ted. Et les histoires s'enchaînent au fil des saisons. On voit défiler les conquêtes de Ted, on voit les déboires, remises en question de Marshall et Lily, couple fusionnel qui partage absolument tout (jusqu'à la brosse à dent). Et Barney, personnage mythique, qui enchaîne les filles comme pas possible.

Chacun à son charme, on les adore tous, mais Barney sort du lot avec son jeu de dragueur invertéré. Les scènes les plus célèbres sont celle avec Barney et Marshall, qui nous offre des séquences riches en rigolade. On sent par ailleurs la complicité entre les deux acteurs. Barney est celui qui a le plus évolué, et on le voit en ce moment, avec la diffusion du début de la 7ème saison.

Oui, 7 saisons. Le concept est sympa, mais je dois avouer que là, ça commence à faire trop. Le rythme, soutenu et très bon dans les 5 premières saisons, a commencé à s'essouffler à partir de la 6ème. L'humour est toujours présent, mais trop de choses se passent sans pour autant que ça apporte quoi que ce soit à l'intrigue principale (comment il a rencontré sa femme), intrigue qui a été perdue de vue rapidement je trouve. Personnellement, je pense que lorsque l'on a une comédie de ce genre, on doit se fixer une fin, afin que le rythme ne se perde pas en chemin. Ici, on voit qu'ils exploitent le filon jusqu'au bout. Typiquement américain. Je continue quand même, car je veux connaître la fin. J'ai donc regardé les 3 premiers épisodes, et déjà, ce n'est pas trop ça. J'ai par ailleurs appris qu'il y aurait une 8ème saison. Qui ne servira à rien à mon avis.



Bref, malgré ces dernières saisons, cette série a été une bonne surprise, je ne peux que la conseiller car vraiment, on rigole beaucoup et les personnages sont géniaux.

1 commentaire: