12 sept. 2013

Les disparus du Mississippi

Auteur: Gayle Wilson

Titre original: Wednesday's Child

Traducteur: ?

Editions: Harlequin

Genre: Thriller / Policier

Date de parution: 2009

RésuméII y a sept ans, le mari de Susan et sa petite fille Emma ont disparu. Depuis, Susan, qui a épuisé toutes les pistes pour les retrouver, tente de survivre... Et voilà qu'un coup de téléphone vient réveiller sa douleur. Le corps de son mari a été retrouvé, au fond d'une rivière, à Linton, Mississippi. Qu'est devenue Emma ? Partagée entre terreur et espoir, Susan se rend sur place et se heurte à l'hostilité incompréhensible des habitants de la ville. Nul ne semble se souvenir de l'homme et du bébé qui l'accompagnait. Pourtant, Susan sait que sa fille est vivante. Seule contre tous, elle entame des recherches. Seule... ou presque. Car un homme, Jeb Bedford, a été touché par le drame que vit Susan. Nouveau venu à Linton, Jeb vit dans la vieille demeure coloniale où elle a loué une chambre. Et il lui a promis de l'aider à retrouver sa petite fille perdue... "



Premier roman de cet auteur, je ne suis absolument pas déçue. Ce thriller est bon, bien mené, et joue à la fois sur le temps, qu’il soit passé ou manquant et sur les sentiments d'une mère.
L'intrigue est construite de manière impeccable, laissant une place importante au suspense qui accompagne chaque nouvelle révélation, nous amenant à la suite d'une recherche qui semble à la fois désespérée et inévitable. On est pris dans cet engrenage de poursuite de la vérité, on se pose les mêmes questions que l'héroïne.
La force du récit tient dans le fait que l'auteur ne tombe pas dans la facilité et parvient parfaitement à retranscrire des actions et des sentiments sans tomber dans les stéréotypes. Il avance sûrement dans l'écriture, réussissant à dérouler les ficelles de l'intrigue de manière convaincante et réfléchie. Loin de descriptions lourdes et inutiles, l'écriture est bonne, efficace et réussi à nous faire imaginer les lieux et les personnages. On va à l'essentiel sans se perdre dans des détails superflus: tout est propice à faire avancer l'histoire.

Les personnages sont eux aussi parfaitement réussis. Susan est une excellente surprise. Alors que l'auteur aurait pu tomber dans la facilité en dépeignant une femme faible, bien trop fragilisée par son passé et blessée, il en fait une combattante résignée mais pleine d'espoir, qui est pleinement consciente de ses illusions ou de l'irrationalité dont elle peut faire preuve. Seule contre tous, elle continue malgré tout à se battre et c'est ce qui fait sa force et que l'on s'attache à elle. Humaine avec ses défauts et ses faiblesses qu'elle ne se cache pas, elle incarne la femme prête à tout pour retrouver son enfant.
Jeb est lui aussi un personnage des plus réalistes. Sa psychologie est pertinente, on comprend ses réactions, on assiste à son évolution qui se fait doucement mais logiquement. Qui plus est, son passé et sa formation empêche de faire croire à l'heureux sauveur qui devient un super héros par hasard à la fin.
Les autres personnages sont également intéressants, de par leur position et leurs choix. Ils répondent à un comportement expliqué de façon presque académique mais qui relève d'une bonne analyse psychologique des être humains.


Le seul bémol serait la fin, un peu trop rapide dans son dénouement et peut être un peu trop bisounours à mon goût. Mais mes attentes en matière de thriller ont été pleinement satisfaites grâce à ce roman que je recommande fortement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire