16 déc. 2011

Hard Candy

Film américain

Date de sortie: 2006

Réalisé par: David Slade

Avec: Patrick Wilson, Ellen Page, Sandra Oh..

Durée: 1h43

Genre: Thriller

Synopsis: Hayley et Jeff se sont connus sur Internet. Elle est une très belle adolescente de 14 ans, et lui un séduisant photographe trentenaire. C'est elle qui a suggéré d'aller chez lui pour être plus tranquille, elle qui a voulu qu'il prenne quelques photos, elle qui leur a servi à boire et a commencé à retirer ses vêtements...
Lorsqu'il se réveille, Jeff est ligoté et Hayley retourne tout chez lui. Elle a des questions à lui poser, et elle est décidée à obtenir des réponses. Elle sait qu'elle n'est pas la première adolescente à venir chez Jeff, elle veut découvrir ce qu'est devenue Donna Mauer.

Sur le net, elle a également appris comment on pouvait jouer avec un bistouri, et elle meurt d'envie d'essayer...



Hard Candy propose de s'attaquer à un sujet bien trop récurrent dans notre société la pédophilie. Et David Slade s'en sort plus que bien dans ce thriller dérangeant.

Tout commence avec un plan fixe d'un écran d'ordinateur où le spectateur assiste à une conversation en ligne entre deux personnes, sans pour autant voir celle qui tape sur le clavier. On comprend juste qu'il s'agit d'une femme et qu'elle donne enfin rendez-vous à l'homme avec lequel elle chat.

S'ensuit donc la rencontre dans un café. La sensualité est mise en avant, avec l'idée très simple d'un gâteau au chocolat qui se fait manger. Rien de bien excitant me direz-vous et pourtant quand enfin l'homme se montre, il semble assez émoustillé par le chocolat laissé au coin des lèvres de... d'une jeune fille. Voilà, le suspens ne dure pas longtemps, nos personnages sont en fait un homme de 32 ans, Jeff Kohlver, et Hayley, une jeune ado de 14 ans. Le courant passe très bien entre les deux et quand Hayley apprend que Jeff est photographe, elle n'hésite pas à lui demander de la conduire chez lui.

Les voilà donc partis vers les collines de Los Angeles, dans une maison tranquille où tout doucement la folie va prendre place.

Tandis que Jeff va proposer à la jeune fille de boire, cette dernière accepte et va jusqu'à se trémousser pour être prise en photo, prenant des poses suggestives. C'est alors que Jeff s'effondre. Et lorsqu'il se réveille, il est attaché. Qui est donc cette ado, et que veut-elle? La réponse est simple: elle cherche des informations sur la disparition récente d'une autre ado, et accuse Jeff d'être pédophile.

Ainsi les rôles de bourreau et de victime sont inversés et Hayley est prête à tout pour obtenir ce qu'elle veut. Elle incarne cette douce folie qui parfois prend possession des gens face à la pédophilie. Elle va aller jusqu'à réaliser une opération de castration, munie seulement d'un livre de médecine. Cette scène est pénible psychologiquement, alors que rien n'est montré, tout est suggéré. Là est la force du réalisateur qui joue non seulement avec nos nerfs mais aussi avec ceux de la victime.

La réussite de ce film tient également, en plus d'une réalisation assez épurée, aux deux acteurs qui nous offrent une performance grandiose. Ellen Page va même jusqu'à éclipser son partenaire et ne peut que nous bluffer.


La fin nous réserve de bonnes surprises, je conseille vivement ce film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire