12 janv. 2012

Fièvre de glace

Auteur: Dean R. Koontz

Titre original: Cold Fire

Traducteur: Michel Pagel

Editions: Pocket

Genre: Terreur

Date de parution: 1991

Résumé: Cette sensation, Jim Ironheart, un professeur, la connaissait. Cette fièvre de glace l'avertissait que, quelque part, quelqu'un était en danger. Le Mal allait encore frapper, il fallait intervenir. Mais la nuit, il ne pouvait lutter contre sa force et il sombrait dans d'horribles cauchemars.

Holly Thorne, une jeune et jolie journaliste, s'était très vite passionnée pour le cas de cet homme étrange.
Qui étaient ces entités qu'il appelait l'Ami et l'Ennemi ? Pourquoi s'affrontaient-elles en lui ? Attirée avec Jim dans le vieux moulin où il avait passé son enfance, Holly ne pourrait éviter longtemps l'ultime question : qui était vraiment Jim Ironheart ?



Comme toujours, c'est le titre associé au résumé de la quatrième de couverture qui m'a poussé à acheter et lire ce livre. Ce qu'il en résulte, c'est une légère déception, même si dans l'ensemble le livre se laisse lire facilement.

L'intrigue est intéressante, et Koontz nous plonge en plein dedans dès les premières pages. Son héros Jim semble être monsieur tout le monde, souffrant de la canicule californienne, faisant ses courses au supermarché comme tout individu lambda. Seul souci, c'est qu'il semble être aux prises d'une force supérieure, qui l'amène sur les lieux où un accident va bientôt se produire. Koontz ne laisse rien au hasard et nous démontre ce côté pantin immédiatement, avec ce côté de Jim qui ne sais ni où il va avant de sentir une forte intuition face au nom d'une ville, ni qui il doit sauver. Il ne sait également pas s'il va arriver à temps et s'il va lui-même survivre. Voilà donc le lecteur bien curieux, qui ne demande qu'à connaître la suite. Celle-ci reste simple: une rencontre avec une journaliste va tout bouleverser, puisque cette dernière va décider d'enquêter sur le héros Jim, qui a sauvé un enfant de la mort, devant ses yeux. C'est donc ainsi que deux destins vont se rencontrer. L'enquête de Holly Thorne, la jolie journaliste, va nous révéler le passé de Jim, mais contrairement à elle, nous avons une longueur d'avance: nous savons que Jim est manipulé par une étrange force inconnue. S'enchaînent donc des évènements qui vont rapprocher les deux personnages. L'énigmatique Jim est sympathique, charmant et accueille sa destinée avec résignation. Holly est têtue et fatigante. Elle est même casse-pied et devient par moment réellement antipathique. Malgré leurs différences, ils sont seuls, ce qui va les attirer l'un vers l'autre. C'est cette curiosité de journaliste qui a poussé à Holly à faire son enquête qui va également la mettre en danger. Car finalement, il semble qu'une autre entité, démoniaque celle-là soit en train de vouloir émerger sur notre terre. Et pour cela elle prend possession des rêves de la jeune femme, quitte à tenter de s'en échapper. Tout cela est lié à Jim, mais aussi à un certain vieux moulin qui était devenu le refuge du petit Jim quand il avait 10 ans. Il est alors tant de faire une session retour dans le passé, pour tenter de comprendre ce qu'il s'est passé dans ce moulin 24 ans plus tôt. Cette troisième partie qui se déroule dans ce lieu abandonné est la plus intéressante, car Koontz va se jouer de ses lecteurs, nous offrant une révélation à l'encontre de ce que l'on s'imaginait. C'est une façon très intelligente et originale de nous plonger dans les méandres de l'inconscient humain. Seul bémol, le dénouement est bien trop rapide, il manque quelque chose.




Fièvre de Glace promet des moments angoissants, surtout dans le moulin. Koontz a une écriture fluide, et il ne se perd jamais dans des descriptions futiles qui perdraient son lecteur. Il s'en tient à l'essentiel, développant des personnages charismatiques et attachants (du moins pour Jim). Pourtant, il manque un petit quelque chose à la fin qui rendrait le livre meilleur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire