8 févr. 2012

Kaze no Stigma

Auteur: Takahiro Yamato (Auteur); Neko 

Type: Shonen

Genre: Action, Comédie, Romance, Surnaturel, Fantasy

Editions: Fujimi Shobo (pas de publication française)

Publication: En hiatus => 2 tomes

Résumé: Quatre ans plus tôt, Kazuma Kannagi perdit contre sa cousine Ayano Kannagi lors du combat de succession pour l'Enraiha, une épée transmise dans la famille Kannagi. Sa défaite, ainsi que son absence de talent pour l'En-Jutsu, l'art du feu, la spécialité des Kannagi, aboutit à son bannissement de la famille. Aujourd'hui, Kazuma revient en tant que Kazuma Yagami, un expert du Fu-Jutsu, l'art du vent.

 




Pour l'instant, je n'ai lu que les scans du manga, et j'ai été agréablement surprise. Bon, ça reste un shonen de base: l'histoire est assez courante dans la fantasy. On prend deux jeunes héros qui possèdent des pouvoirs, un méchant qu'il faut défaire et une histoire d'amour sous-jacente.

Les personnages sont sympathiques, avec chacun un fort caractère bien trempé.

Ayano Kannagi a 16 ans, et est le successeur de sa famille. Elle est une En-jutsu, c'est à dire qu'elle peut contrôler l'élément du feu, et ce grâce à son épée l'Enraiha. Cette dernière peut être utilisée n'importe quand et contient les propriétés du feu. De plus, elle résiste à toute forme de magie, ce qui est assez pratique puisque donc infaillible. Ayano est impulsive et s'énerve facilement, surtout quand ça touche son cousin Kazuma. Elle est également fière, ce qui fait qu'elle s'énerve facilement. Ce sont d'ailleurs ces deux derniers traits de caractère qui mènent ces combats, la poussant ainsi à combattre de manière imprudente. Elle semble avoir des sentiments pour son cousin, mais les nie avec ferveur.

Kazuma Yagani est donc le cousin d'Ayano. Il a échoué face à elle pour la succession de l'Enraiha et est incapable de manier l'En-jutsu. De ce fait, il a été renié par son père et a quitté le pays. Il est revenu 4 ans plus tard, mais changé. En effet, il peut désormais contrôler le Fu-jutsu, c'est à dire le vent, ce qui fait qu'il est devenu plus puissant qu'Ayano. Il est également un Contractor: cela signifie qu'il a passé un pacte avec le dieu du vient: il peut faire appel à toutes les forces du vent, ce qui amplifie largement ses pouvoirs. Il a un petit frère, Ren, qui lui manie le feu.

Il n'est pas indifférent aux charmes d'Ayano, et il semble avoir des sentiments à son encontre. Il aime l'embêter et ainsi la mettre en colère.

En tant que descendants d'une grande famille d'En-jutsu, ils ont pour mission de défendre les humains contre des monstres, les Youmas, qui dévorent les êtres humains.


L'histoire m'a attirée tout de suite, mais le problème, c'est qu'en 2 tomes, on ne développe pas grand chose. L'histoire aurait pu être poussée plus loin. Surtout que ce n'est pas une banale chasse aux monstres auquel on a affaire. Misao, qui fait partie de la famille, veut se venger de Kazuma, qu'elle tient pour responsable de la mort de ses frères. Elle va tout faire pour y parvenir, quitte à vendre son âme au diable. Le problème, c'est que ce comportement n'est pas bien vu dans la famille Kannagi, et Ayano va devoir aider à mettre hors d'état de nuire Misao. Le problème, c'est que Kazuma ne va pas permettre qu'on touche à celle qui veut le tuer. Et il ne compte pas non plus mourir. Pourquoi ce choix? Voilà ce qui perturbe Ayano, qui n'hésitera pas à se battre contre son cousin.

Tout se passe très vite. Mais voilà, je reste un peu frustrée. Premièrement, parce que si je n'avais pas lu le résumé, je n'aurais jamais su qu'il y avait eu combat entre les deux cousins pour la succession de la famille. En effet, cela n'est jamais mentionné dans le manga. Un petit flashback au début aurait bien fait. De plus, un nouveau personnage fait son entrée: quand il dit son nom, il semble que Kazuma le reconnaît. Il parle même du maître du nouveau. Sauf que c'est tout, on n'a pas plus d'explications sur le qui il est, pourquoi il veut tuer Kazuma. Ce qui est dommage, on aurait appris plus de choses sur le héros, ce qui aurait été sympa. La dernière chose qui m'a déçue, c'est le fait qu'Ayano n'évolue pas dans sa technique de combat. J'aurais aimé la voir apprendre à contrôler ses émotions et ainsi gagner en puissance. Dommage

Malgré tout ça, l'histoire est sympa, et se lit très vite. Les personnages sont attachants et drôles.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire