31 déc. 2014

Train d'Enfer pour Ange Rouge

Auteur: Franck Thilliez

Edition: Pocket

Genre: Thriller

Date de parution: 2012


Résumé: Un cadavre en morceaux artistiquement répartis est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l'objet d'une mise en scène défiant l'imagination. Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l'emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin...





Pour ma première découverte avec Franck Thilliez je me suis lancée dans ce thriller qui possède tous les ingrédients pour me plaire.

L’histoire est très sombre, et ce dès le départ puisque Thilliez s’en prend déjà à son personnage principal en lui faisant vivre une terrible expérience avec l’enlèvement de sa femme. Le ton est donné, rien ne sera épargné, que ce soit au commissaire Sharko ou au lecteur. Cela se vérifie rapidement avec l’apparition de cadavres dont l’état terrible sera à chaque fois décrit avec une extrême précision.

Le récit est bon, très bien mené malgré quelques facilités à certains moments. On suit avec intérêt l’enquête de Sharko qui prend un tournant perturbant et inattendu. Thilliez veut surprendre et choquer, et il y arrive parfaitement, notamment grâce à son écriture fluide et très visuelle. On sent que Thilliez s’est renseigné et qu’il est pointilleux sur les détails ; on image parfaitement les scènes qui se déroulent sous nos yeux, des plus terribles aux plus anodines. On touche parfois l’insoutenable dans ces descriptions des cadavres qui témoignent de la folie du tueur. Il est dommage par contre que l’identité de ce dernier soit facile à deviner, mais cela n’enlève rien au plaisir de la lecture.

Les personnages sont ici doucement esquissés, notamment Sharko. On apprend à le connaître petit à petit, son caractère comme ses blessures. Il est intéressant et on s’attache rapidement à lui. Les autres protagonistes possèdent eux aussi une part intrigante, rendant le récit plus intéressant.


Train d’enfer pour ange rouge réserve beaucoup de surprises, mais dévoile déjà le talent de Thilliez pour raconter une histoire sordide. Malgré quelques clichés dans le scénario, on dévore ce roman et on en redemande. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire