30 juil. 2011

Au pays des vivants

Auteur: Nicci French

Titre original: Land of the Living

Traducteur: François Rosso

Editions: France Loisirs

Genre: Thriller

Date de parution: 2002

Résumé: Elle est seule. Dans le noir. Ligotée. Bâillonnée. Les yeux bandés. Prisonnière d'un fou. Sans le moindre souvenir de ce qui lui est arrivé. Elle s'appelle Abigail Devereaux. II va sûrement la tuer. Mais elle ne sait pas quand. Elle craint de perdre la raison. Seul un miracle peut la sauver. C'est alors que tout se complique, inexplicablement...



Ecrit à la première personne du singulier, ce livre nous plonge dans la vie de l'héroine, nous confiant directement ses pensées et actions. Et le début commence très fort. Tout comme elle on découvre sa situation au fur et à mesure qu'elle en prend conscience. Et on la découvre séquestrée par un malade. Toute cette première partie est un bon thriller, où l'on voit Abbie tenter de survivre, de ne pas tomber dans la folie en tentant de repenser à sa vie d'avant, voire de parler à son kidnappeur.

Ce récit est très prenant, on se sent oppressé comme elle, on espère qu'elle va trouver une issue de secours, jusqu'à ce qu'elle perde réellement tout espoir et tente de mourir. Sa tentative va échouer, et elle va retrouver le monde des vivants. Hélas pour elle, personne ne va croire son histoire et elle se retrouve dans Londres, sans un sous ni papiers et avec une perte de mémoire sur les evènements qui ont précédé son réveil dans sa prison. On quitte alors le thème du thriller pour se lancer sur les traces de la mémoire d'Abbie. L'histoire se base donc sur cette perte de mémoire et cette tentative de savoir la personne qu'elle était. Mais en même temps, elle doit faire face à l'incrédulité de ses amis face à son histoire. Au fur et à mesure que le livre avance, on se pose également la question de savoir si elle est folle ou si elle est véritablement en danger. Son attitude est parfois bien trop hystérique et elle apparait moins sympathique.


Cette histoire est sympa, on est curieux de savoir si Abby va retrouver la mémoire, si elle va réussir à prouver aux gens qu'elle a bel et bien été kidnappée. Et la fin arrive, et là grosse déception, du moins pour moi. J'aurais aimé une fin plus dynamique, à la hauteur du début, mais tout retombe à plat. Dommage, car il y avait du potentiel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire