13 juil. 2011

Requiem for a dream

Film américain

Date de sortie: 2000

Réalisé par: Darren Aronofsky

Avec: Jared Leto, Ellen Burstyn, Jennifer Connelly, Marlon Wayans...

Durée: 1h50

Genre: Drame

Synopsis: Harold (dit Harry) Goldfarb, sa petite amie Marianne, et son meilleur ami Tyrone rêvent d'un monde meilleur et d'une vie plus facile. Ils passent leurs journées à se droguer, pour être en parfaite lévitation, là où ils se sentent invulnérables et tout simplement heureux. Mais les paradis artificiels ont un prix, alors Harry met en gage la télévision de sa mère, Sara Goldfarb, accro à son programme de télévision préféré. Sara, quant à elle, rêve de passer un jour à la télévision ; c'est alors qu'elle décide de commencer un régime draconien à coups de privations extrêmes et de pilules amaigrissantes, afin de rentrer dans une ancienne robe quand le grand jour sera venu...






Ce film traite de la dépendance à la drogue, et nous plonge sans détour dans les méandres de ce monde à part. On assiste à la décadence de ces 4 personnages, qui en voulant profiter d'un monde imaginaire dans lequel ils se sentent bien, finissent en fait par se détruire à petits feux. Il y a 3 différents types de drogue dans ce film: la drogue que prennent Harry, Marion et Tyrone, la TV qui plonge la mère dans un monde de féeries, et les pilules amincissantes qu'elle finira par prendre.

Dans la réalisation, j'ai particulièrement apprécié ce schéma qui revenait constamment: la prise de drogue quand les jeunes sniffent, la télécommande pour allumer la tv, et quand la mère prend ses cachets. Gros plan sur les éléments destructeurs qui font partis d'un rituel.

La musique prend une part importante; on retrouve toujours le même air mais modifié, on suit le film au rythme de sa cadence. On retient son souffle avec les personnages, on espère qu'ils s'en sortiront, qu'ils vaincront ce cycle infernal.

Personnellement, j'ai adoré la fin et la vision que je trouve plus que réelle que nous offre le réalisateur. C'est un film dérangeant qui prendrait presque l'aspect d'un documentaire.


Je vous le conseille vivement!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire