11 juil. 2011

In Tenebris

Auteur: Maxime Chattam

Titre Original: /

Traducteur: /

Edition: Michel Lafont

Genre: Thriller

Date de parution: 2003

Résumé: New York, hiver 2002 : on a retrouvé une femme atrocement scalpée. Détective de Brooklyn, Annabel O'Donnel enquête : la victime a été droguée à l'Ativan, un somnifère et obtient l'adresse de Lynch, un grand acheteur d'Ativan qu'elle surprend chez lui à réaliser des perruques avec des scalps humains ! Lynch abattu, Annabel découvre, des cadavres putréfiés et les photos de personnes disparues. Tandis que sur le mur, des lettres de sang glorifient Caliban, Annabel retrouve un texte énigmatique et reçoit l'aide de Joshua Brolin, un profileur : selon lui, Lynch n'agissait pas seul...


Ce livre est encore meilleur que le premier. Chattam a repris ce qui avait fait son succès, avec une histoire bien morbide à souhait qui pourrait presque nous faire tourner parano. La forme reste classique, nous offrant un pur thriller où nous suivons les personnages principaux dans leur enquête, essayant de deviner comme eux la signification des indices trouvés. L'écriture est fluide, et là où on pouvait trouver quelques lourdeurs dans L'Ame du Mal, ici ce n'est plus le cas. On sent que l'auteur a évolué dans son style et son écriture et on plonge encore plus facilement dans l'horreur qu'il nous dépeint. Certains passages sont difficiles, car terrifiants.
A cela s'ajoute les différences de points de vues, tantôt celui de Joshua, tantôt celui d'Annabelle, voire celui d'une jeune disparue, ce qui confère une impression de temps qui presse. Ce qui est le cas.
On assiste à une descente aux Enfers des plus surprenantes, avec des révélations étonnantes qui font froid dans le dos. Le thème important, qui n'est révélé qu'à la fin, est déroutant, dérangeant et immonde. On se croirait réellement en Enfer.
Pour terminer, il faut ajouter le fait que les personnages sont une fois de plus très bien travaillés, surtout Joshua. Il y a une évolution par rapport au précédent livre, qui rend le personnage humain et complexe. Annabelle est elle aussi bien réussi, vraie flic qui en veut et va jusqu'au bout de ses enquêtes. C'est un personnage attachant et fort crédible.


En d'autres mots, c'est un thriller qui se dévore rapidement et qui est pour moi un incontournable du genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire